GRUPO SEGUNDO COMPAY

logo organisateur

Du 05/10 au 06/10
A partir de 20h00

Prix à partir de
20 € / pers

Le Groupe Internationale CUBAIN "GRUPO SEGUNDO COMPAY"  s'arrête à Alès le jeudi 5 Octobre.

L'empreinte de Máximo Francisco Repilado Muñoz ou Compay Segundo, comme il est connu internationalement, continue vigoureuse et radiante de cubanité dans le groupe musical qu’il a fondé et qui a assumé son nom après son irremplaçable sortie de scène.

Francisco Repilado est peut-être, après Miguel Matamoros, l'autre grand personnage du son qui a exposé dans les paroles de ses chansons un univers complet de figures, de tournures et de combinaisons de la conversation, qui laisse déjà sauvée à jamais la mémoire du langage paysan cubain, avec sa riche capacité sonore, humoristique et imaginative.

Parmi ses apports à l'héritage culturel cubain et de l'humanité, il saille l'innovation d'un instrument de musique de corde pointillée, l’armonico, qui fait des fonctions de guitare et de tres. Avec cet instrument-ci, il réussissait à faire sortir le son d'une sonnaille ou clochette, en pinçant dans l'extrémité inférieure des cordes dans les refrains ou « montunos », propres de la musique chantée et dansée.

La musique cubaine remercie Compay Segundo pour l'introduction d’un ensemble de clarinettes comme accompagnateur essentiel dans les groupements de son.

La légende de Compay Segundo et ses Garçons a captivé des publics de tous les continents et de toutes les générations parce qu'en plus de ses apports précédents, il a établi une marque sans précédent. Il a été le chanteur en actif le plus âgé du monde et en même temps celui qui après 90 ans de vie a offert le plus grand nombre de concerts - des centaines à capacité complètement vendue tous- dans plus de villes et de pays de la planète et il a vendu la plus grande quantité de disques enregistrés après être arrivé à cet âge.

Une autre prouesse créatrice peu fréquente chez un musicien – notamment, s'il dépasse les neuf décennies d'existence - est celle d'écrire une pièce de théâtre. Francisco Repilado Muñoz a réussi à cette prouesse avec sa pièce de théâtre populaire cubain « Le ruisseau s’est séché », inspirée chez une chanson paysanne homonyme composée par lui.

Avec l'actuel nom de Groupe Compay Segundo, en rendant hommage à sa mémoire, les musiciens qui l'ont accompagné dans son périple triomphal par toute l’Europe, le Japon, les États-Unis, le Canada, l'Amérique latine, le Moyen-Orient et les Caraïbes dans la réalisation de cette prouesse culturelle, aujourd'hui se consacrent à préserver et à enrichir avec une fidélité absolue les apports du Patriarche des joueurs du son. Le Groupe Compay Segundo et ses Garçons a été créé par Francisco Repilado Muñoz en 1955, après sa séparation du duo Los Compadres, lequel il avait fondé en 1942 avec Lorenzo Hierrezuelo.

En 1992, il s’organise comme un quatuor, formé par le propre Compay (deuxième voix et armonico) ; Benito Suárez (guitare et troisième voix), Julio Fernández Colina (voix prime et maracas) et Salvador Repilado dans la contrebasse et les choeurs.

En 1997, il y a lieu un changement de membre du groupe dans la voix prime avec l'entrée d’Hugo Garzón et en 1998 le groupement devient quintette quand on y intégré la percussion avec Rafael Fournier et le bongo.

En 1999, le groupe « Compay Segundo et ses Garçons » agrandit son format en s’y incorporant les clarinettistes provenant de l'Orchestre symphonique national de Cuba, Haskell Armenteros, Rafael Inciarte et Rosendo Nardo. Plus récemment, ils s’y incorporent Basilio Repilado (héritier de son père Compay dans l'art de la voix deuxième et exécutant de la percussion mineure) et Erenio Almonte dans la guitare.

À partir de ce temps-là la critique internationale spécialisée commence à se référer aux interprétations de ces musiciens comme « un son - musique de chambre « un produit de goût exceptionnel suivant la tradition cubaine, tant pour les danseurs que pour ceux qui préfèrent rêver à travers de l'ouïe.

Plus récemment, ils se sont incorporés au Groupe Compay Segundo, Félix Martínez Montero (Chiquitico), luthiste, provenant du groupe de Celina González - Reine de la musique paysanne cubaine - qui avait appris à jouer de l'armonico directement avec son inventeur et Nilso Arias Fernández, un guitariste provenant du connu groupe du musicien cubain Barbarito Torres, comme deuxième guitare.

Depuis 1994 ce groupement avait accompagné Compay Segundo dans la Première Rencontre du Son et du Flamenco, patronné par la Fondation Luis Cernuda, célébrée à Séville – une présentation qui s'est répétée avec un succès retentissant dans 1995. Il voyage sans cesse et participe à des festivals importants, à des concerts et à des événements internationaux dans les scènes les plus prestigieuses de Cuba et du monde.

Sa discographie inclut les titres: Anthologie de Compay Segundo; Je viens ici ; Le meilleur de la Vie ; Rue Salud et Les Fleurs de la Vie (nommé aux prix Grammy), une renommée qu'ils avaient déjà atteint par leur participation au disque Buena Vista Social Club. En 2004, ils ont enregistré le thème « Comme un moineau » de Joan Manuel Serrat, qui a été inclus dans un album produit par la firme Discmedi en rendant hommage à l'artiste catalan, auquel ont participé les personnalités les plus importantes et des groupements de la portée musicale cubaine. Sa production la plus récente est le disque « Toujours Compay » (Licorne, 2005), très loué pour la critique spécialisée parce que Compay Segundo semble y être présent grâce à la puissante voix deuxième de son fils Basilio et les merveilles de Félix « Chiquitico« Martínez, un disciple fidèle à son style dans l'armonico, en tenant le reste des musiciens la hauteur habituelle.

Le Groupe Compay Segundo ont accompagné, parmi d'autres artistes éminentes de la musique, Silvio Rodríguez, Omara Portuondo, Eliades Ochoa, Charles Aznavour, Pío Leyva, Teresa García Caturla, Isáac Delgado, Santiago Auserón (Juan Perro), les chanteurs de flamenco Martirio et Raimundo Amador, de Lou Bega et l'algérien Khaled.

En septembre 2003, ils ont réapparu dans la scène internationale avec un concert devant environ 15 000 personnes à Arcos de Riva de la Garda, Trente, l'Italie ; à la deuxième édition du Festival de la musique et de l'Art Terre di Confine, à côté de ses invités Pio Leyva, Teresa García Caturla et Isáac Delgado, avec une grande acceptation du public et de la critique.

Ils ont continué de captiver le public européen en février 2004, dans différentes villes de l'Espagne et de l'Italie comme Bilbao, Saint-Sébastien, Barcelone, Madrid, Terni et Campobasso.

En juin de la propre année, ils ont enchanté avec sa musique plus de 1500 personnes dans la Salle Casa 70 à Luanda, l'Angola, dans trois concerts, tous vendus depuis le moment où l’on a connu que la musique du Groupe Compay Segundo s'écouterait à l'Angola.

Ils ont offert en plus un concert spécial pour les médecins et tout le personnel cubain qui prêtent de l’aide humanitaire dans ce pays frère.

En février 2005, ils ont visité l'Espagne et le Portugal et ils ont offert quatre concerts à des salles pleines dans des villes déjà connues, comme Madrid, Burgos, Séville et dans le majestueux Casino Estoril de Lisbonne, Portugal.

Pendant toute l’année 2006, ils continuent d'enchanter le public avec sa musique contagieuse tant à Cuba qu’au Mexique, au Guatemala et dans l'Europe. En juillet, ils voyagent à Italie pour offrir dix présentations avec l'orchestre symphonique de Veneto, dirigé par le maître italien Stefano Mazzoleni, dans une fusion avec la musique traditionnelle cubaine. Plus de douze arrangements de thèmes, dont l’auteur Compay Segundo sont faits et cette nouveauté est mise à la considération du public italien qui l'a accueilli avec beaucoup d'émotion. Cette expérience se répète à Cuba, le 18 novembre, dans l'année où Compay Segundo aurait 99 ans, dans la Salle Dolores de Santiago de Cuba, comme un commencement de la Journée Compay Segundo 100 Ans.

Ce projet symphonique se répète de la même manière durant l'été de 2007 et celui de 2008, en parcourant presque toute l’Italie et aussi en Espagne, à l'occasion des célébrations pour le centenaire de cette grande personnalité-ci de la musique cubaine.

Pendant 2009, 2010 et 2011, ils continuent de porter leur musique à des scènes internationales comme la Grèce, la Roumanie, l'Italie, la Hollande et la France, en signant un contrat avec la renommée entreprise française de spectacles, Benjamin International Production pour tout le territoire français. Sous la production de cette entreprise-ci, ils ont réalisé plus de 30 concerts dans ce pays et le plus récent et significatif a été avec l'Opéra de Rouen de la Haute-Normandie dans les célébrations pour la semaine des orchestres symphoniques, en novembre 2011.

À La Havane, ils se maintiennent dans leur rencontre habituelle du samedi soir dans le Salon 1930 « Compay Segundo« de l'Hôtel National de la Cuba, créée par Francisco Repilado dans l'anniversaire quatre-vingte de sa carrière artistique, en créant ainsi un endroit distingué et classique pour tout celui qui veut se régaler avec la bonne musique cubaine.

Dans ces scènes, le public jouit du répertoire que Compay Segundo a universellement popularisé : Macusa; Sabroso ; Anita ; Bilongo (La noire Tomasa); Vingt ans; Les Fleurs de la Vie et le mythique Chan Chan – chanté à chœur par un public exalté- ce qui démontre que l'œuvre de Máximo Francisco Repilado Muñoz, interprétée par le Groupe Compay Segundo, continuera de semer l'amour et la joie dans les cœurs de ses millions d'admirateurs dans tout le monde.

Membres du Groupe

Salvador Repilado Labrada (Directeur - contrebasse)

Félix Martínez Montero (Armonico)

Hugo Garzón Bargalló ( Voix première et Maracas)

Rafael Inciarte Rodríguez (Clarinettiste) 

Haskell Armenteros Pons (Clarinette)

Nilso Arias Fernández (Guitare accompagnante)

Rafael Fournier Navarro (Percussion)

Joel Matos Rodríguez (Guitare accompagnante)

Rafael Inciarte Rodríguez (Clarinettiste basse)



(En savoir plus) (Cacher le texte)

mapLe Lieu

logo

L'Antrepote

Partagez cet événement

mapLe Lieu

logo

L'Antrepote

bulleSocial